L’autre sommet de Bamako
L'Humanité (France) par Jean Chatain.

Extrait : "France-Afrique . En prélude au sommet officiel, une rencontre citoyenne a attesté d’une mobilisation grandissante, avivée par la provocation sur les « bienfaits » de la colonisation." "La jeunesse africaine est justement le thème central retenu par le 23e sommet de Bamako. « C’est lui faire injure, estime Odile Tobner, présidente de Survie France. La jeunesse africaine n’a cessé d’être sacrifiée à tous les niveaux. Elle n’a jamais été une priorité. Tout l’argent qui s’enfuit d’Afrique aurait dû être utilisé pour l’éducation. »" Lire l'article complet...

Contre sommet Afrique-France : Près de 200 personnes font entendre leur voix
Walf Fadjri (Sénégal) par J. Mbengue

Extrait : "Pour les mouvements sociaux, les peuples d’Afrique ne doivent pas continuer à subir le cours de l’Histoire, mais saisir les opportunités pour la transformer. «Il y a une impérieuse nécessité d’orienter les ressources africaines et françaises dans la satisfaction des besoins humains fondamentaux des communautés notamment l’éducation, la santé, l’accès à l’eau et aussi un travail décent», a souligné Barry Aminata Touré.

Par ailleurs, les participants au contre-sommet Afrique-France ont rendu un vibrant hommage à François Xavier Verschave, président de l’association française «Survie», militant et grand défenseur de la cause des peuples africains et français qui a été arraché à l’affection de tous. Auteur de plusieurs ouvrages critiques et alternatifs des relations de coopération Afrique-France, M. Verschave a été l’un des principaux acteurs infatigables de la popularisation du concept «France-Afrique». " Lire l'article complet...

Sommet Afrique/France à Bamako. Un sommet de plus mais aux accents d'adieu
San Finna (Burkina Faso)

Extrait : "Comme on aurait pourtant aimé que, pour une fois, on rompt avec les mots, les illusions pour s'attacher aux choses concrètes. Hélas, trois fois hélas, les propos ont été moulés dans le rituel des déclarations de pure forme ; ils ont obéi à la loi d'airain du système : la langue de bois ! Et ce qui aurait pu donner une touche spéciale à ce sommet, c'était ce contre-sommet annoncé mais il faut craindre, s'il est vrai que l'organisateur en chef du contre-sommet, M. Nouhoun Keïta, n'a pas voulu répondre à la question ci-dessous formulée par Sidwaya du 2/12/2005 : (" S'agit- il d'un contre sommet ? A cette question, le secrétaire à la communication de CAD - Mali M. Nouhoum Keïta a évité tout commentaire ") que ces contre-manifestations ne finissent par se perdre dans la banalité, voire même à être le pittoresque que les sommets France-Afrique rechercheront même pour continuer à impacter l'opinion !" Lire l'article complet...

Contre-sommet Afrique-France
Pour des transformations radicales pour les peuples
Les Echos (Mali)

Extrait : "Appel à la résistance.Face à l’échec de ces politiques, le sommet alternatif citoyen a décidé de relayer les aspirations de la masse des citoyens, d’organiser les réseaux internationaux associatifs qui les mobilisent pour permettre à leurs résistances de se construire, de mener des actions pour exprimer la révolte et obtenir des transformations radicales avec et pour les peuples." Lire l'article complet...