Présentation du Projet


Le manque de rationalité et d’efficience dans l’utilisation des fonds alloués à la santé fait que les couches vulnérables de la population malienne (femmes, enfants, personnes âgées) accèdent très peu aux soins de santé primaire en dépit de la politique de développement social du pays.

La CAD-Mali, consciente de ces problèmes dans le secteur de la santé notamment, s’attaque particulièrement à trois problèmes :

  • l’insuffisance de sage femme dans la région de Koulikoro,
  • l’insuffisance d’infrastructures (absence d’hôpital)
  • l’inefficience dans la répartition des fonds alloués

à la santé à travers le présent projet dénommé : « Projet de Plaidoyer Budgétaire pour une réduction de la mortalité maternelle »  ; en partenariat avec IBP (International Budget Partnership). Sur une durée de deux (02) ans, de mai 2010 à avril 2012 le projet s’étendra sur la région de Koulikoro.

L’objectif global du projet est d’influencer le processus budgétaire en faveur d’une meilleure répartition des sages femmes au Mali et leur affectation en nombre respectant la moyenne nationale face aux normes internationales des ratios personnel médical/habitants.

Ce programme vise spécifiquement à :

  • Amener l’Etat à affecter 49 nouvelles sages femmes dans la région de Koulikoro (dont la population est estimée à 2 043 057 habitants en 2009) en 2012 pour atteindre la moyenne nationale d’une (01) sage femme pour 23 615 habitants ;
  • Influencer la politique budgétaire en faveur d’une répartition efficiente et rationnelle des fonds dans le secteur de la santé à Koulikoro en 2012.

Au terme de la réalisation du présent projet, les résultats finaux suivants sont attendus :

  • La région de Koulikoro a atteint la moyenne nationale en ratio sages femmes / habitants à travers l’affectation de 49 nouvelles sages femmes en 2012 » ;
  • Le mécanisme d’allocation budgétaire prend en compte les priorités sanitaires (formation/recrutement personnel, infrastructures / équipements) dans la région de Koulikoro en 2012

La pertinence de ce projet s’explique non seulement par la nécessité d’augmenter le budget alloué au secteur de la santé et particulièrement les volets formation et recrutement du personnel sanitaire (sage femme), infrastructures, mais également pour une répartition rationnelle et équitable des fonds et des sages femmes entre les régions. Pour cela un plaidoyer actif sera mener auprès des autorités politico administratives (Ministre de la santé, Ministre délégué du budget, Ministre du Plan, des élus (assemblée Nationale, Assemblée régionale) et auprès des Partenaires techniques et financiers (OMS).

Aussi, il peut être une opportunité pour les OSC ou les citoyens de s’impliquer davantage dans la gestion des ressources publiques à travers « le contrôle citoyen » lequel permet au citoyen d’accéder à l’information et oblige les décideurs à rendre compte

Pour la mise en œuvre de ce projet, la CAD Mali établirait des alliances avec les autres réseaux et groupes de la société civile évoluant dans le domaine, notamment la FENASCOM, le Groupe Pivot santé (GP/SP) et le Groupe Suivi Budgétaire (GSB).

Ce projet permettra de renforcer le travail sur les budgets que la CAD-Mali fait à travers l’ONSC/santé et l’observatoire de la dette (en cours) et d’élargir son champ d’action. Il accroîtra aussi la visibilité de la CAD-Mali à travers l’ONSC et de pérenniser l’exercice du contrôle citoyen.

Ce projet permettra également de consolider les acquis du projet suivi budgétaire financé par Diakonia et dans les perspectives du programme sous-régional suivi budgétaire dans lequel la CAD-Mali participe.

Le montant total du budget s’élève 61 231 060 F CFA soit 140 116,84 dollars US.

Télécharger le prospectus de présentation en cliquant sur l’icône ci dessous

PDF - 1 Mo
Dépliant de Présentation

Projet budgétaire pour la réduction de la mortalité maternelle





Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | Mcoul | Wara | SPIP