Responsive image

Promotion des droits humains pour un travail décent

mercredi 18 septembre 2019, par Administrator

D’ici à la fin 2021, la CAD Mali et l’ONG Vie Bonne entendent améliorer les conditions socioéconomiques des ouvriers salariés et apprentis Agricoles à travers l’animation des cadres de concertation, des actions d’interpellation, de plaidoyer/lobbying, d’influences, de dialogue politiques dans quinze (15) communes des zones agricoles Péri Urbaines de Bamako, Koulikoro et Ségou.

Au Mali, le Recensement Général de l’Agriculture (RGA) réalisé pendant la campagne agricole 2004/2005 révèle que le nombre des exploitations est estimé à 805194. Les exploitations agricoles ont essentiellement des chefs de sexe masculin, de niveau d’instruction assez bas dépassant rarement le niveau primaire et combinant différentes activités. Parmi les femmes qui sont chefs d’exploitation, on note une prédominance de veuves et de séparées/divorcées. D’une manière générale, les activités principales des exploitations agricoles gérées par des hommes sont l’agriculture ou l’élevage, alors que chez les femmes c’est l’agriculture, le commerce, l’élevage et l’artisanat.

Cependant, on compte des milliers d’Ouvriers Agricoles éparpillés dans toutes les régions. Généralement, en quête d’un lendemain meilleur, les jeunes ruraux abandonnent leurs terroirs pour se faire recruter par des sociétés ou par des personnes privées nanties dans les grandes villes ou dans les zones rurales à productions industrielles. Dans l’exercice de leur fonction ces derniers sont mal rémunérés et ne bénéficient d’un quelconque régime social. Ils sont pour la plupart, des chefs de famille dont les enfants ont faiblement accès aux services sociaux de base notamment les infrastructures scolaires et sanitaires due à leur isolement des villages ou des centres urbains.

Les enfants issus de ces familles ne reçoivent aucun encadrement et viennent grossir le lot de l’immigration clandestine, du terrorisme ou deviennent tout simplement des délinquants au niveau des grandes villes.

Malgré, les lois et textes internationaux ratifiées par le Mali notamment la convention et Traités de l’Organisation internationale du Travail (OIT), en plus de la Loi d’Orientation Agricole (LOA), les droits des ouvriers agricoles continuent d’être violés.

Ainsi, face à cette situation le Consortium CAD-Mali et l’ONG VIE BONNE a initié un projet intitulé : « Contribution à la création de conditions favorables à la promotion des droits humains pour un travail décent entre les Producteurs et les ouvriers salariés et apprentis Agricoles pour l’accroissement de la production agricole dans les zones péri-urbaines et rurales de Bamako, Koulikoro et Ségou de 2019 à 2021 » en partenariat avec VOICE à travers Oxfam Mali..

A cet effet, au cours de ces trois ans, spécifiquement, le consortium s’attèlera (i) à assurer le Renforcement des capacités des ouvriers salariés et apprentis Agricoles et (ii) à contribuer à la Promotion des droits des ouvriers salariés et apprentis Agricoles .

Ainsi en lien avec les Droits Humains pour un travail décent, l’initiative du consortium portera sur 200 Ouvriers/aides Agricoles installés dans quinze (15) communes des zones agricoles Péri Urbaines de Bamako, Koulikoro (cercles de Koulikoro et de Kati) et Ségou (cercle de Niono) et s’inscrira dans les stratégies de réponses aux questions posées ci-dessus.

Comment faire prendre conscience aux gouvernements, aux agences de développement, aux instituts scientifiques et de recherche, aux établissements de crédit et à la plupart des institutions de la société civile de la situation désespérée des ouvriers agricoles malgré le fait qu’ils jouent un rôle important dans l’agriculture et le développement rural durables ainsi que la sécurité alimentaire afin de contribuer à l’amélioration de leurs conditions de vie ?
Quelle promotion pour des conditions de travail justes et décentes dans l’agriculture et à l’application des principes fondamentaux et des droits du travail de l’OIT ?

Enfin, quel soutien politique, technique et financier plus fort aux ouvriers salariés et apprentis Agricoles afin de leur permettre de jouer un rôle plus important dans la promotion de l’agriculture durable ?

Facebook

Twitter

CAD à Travers le Mali

Antenne - Tombouctou Antenne de Mopti Antenne - Gao Antenne -  Kidal Antenne -Segou Antenne - Sikasso Antenne - Koulikoro Antenne - Kayes

Vidéos

Agenda

Date Description Lieu
30
mercredi
octobre
Lancement du Projet de Contribution à la promotion des droits des ouvriers agricoles pour un travail décent
  Dougabougou dans la région de Ségou
23
vendredi
novembre
Semaine d’Education Populaire
  Faladiè
17
mercredi
octobre
Agenda Semaine Mondiale d’Action contre la Dette et les IFI
  Bamako