Responsive image

Des actes de naissance pour le bonheur des enfants des ouvriers agricoles de SUKALA et N-SUKALA SA

jeudi 26 décembre 2019, par Administrator

Le Consortium CAD Mali et ONG Vie Bonne en collaboration les Mairies de Siribalaont doté les enfants des ouvriers d’acte de naissance.

Il importe de noter que ce document précieux dans la vie de tout être humain qu’est l’acte de naissance prouve légalement l’état civil d’une personne. Il établit sa filiation, c’est-à-dire son appartenance à sa famille et surtout sa citoyenneté dans la nation. Également l’acte de naissance constitue le document de base dans de nombreuses démarches officielles comme une inscription à l’école, un mariage, un divorce ou encore une demande ou un renouvellement de papiers d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire …) et même l’inscription sur les listes électorales.
Cependant dans la plupart des villages rare sont les enfants qui ont des actes de naissance, dû en partie à la distance des Mairies devant délivrées ces documents et de la situation financière des parents mais surtout aussi de la méconnaissance de l’importance des actes de naissance. Selon un enseignant « ils sont nombreux les parents d’élèves pour la plupart des ouvriers agricoles qui viennent inscrire leurs enfants sans acte de naissance. Ils vous disent je viens avec l’acte après. A chaque rappel c’est le même refrain. L’enfant peut atteindre la classe de la 9eme année sans acte de naissance ».

Face à cette situation alarmante, le plaidoyer auprès des Mairies des communes de Dougabougou et de Siribala ont permis aux responsables du Consortium CAD Mali et ONG vie Bonne avec l’appui de VOICE de doter les enfants des ouvriers salariés et apprentis Agricolesd’actes de naissance. Ce travail a été faciliter également par l’académie de l’enseignement de la préfecture de Niono et les Mairies de Dougabougou et de Siribala à travers leurs conseillers en charge de l’état civil. Rappelons que cet appui concerne surtout les enfants scolarisés.

Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet « Contribution à la création des conditions favorables à la promotion des droits humains pour un travail décent entre les Producteurs et les Aides Agricoles pour l’accroissement de la production agricole dans les zones péri-urbaines et Rurales de Bamako, de Koulikoro et de Ségou », a été bien appréciée tant par les parents d’élèves, les ouvriers agricoles que par les enseignants. Les chefs de villages et les autorités communales ont tous félicités ce geste fort du Consortium CAD Mali/ONG vie Bonne et leur Partenaire Financier VOICE.

Pour les responsables du Consortium, l’acte de naissance permet aux enfants d’avoir une existence légale afin qu’ils puissent jouir de leur droit dans la vie sociale dans leur pays, donc l’initiative s’inscrit dans une démarche citoyenne pour l’amélioration des conditions de vie spécifiquement celles des ouvriers agricoles et leurs enfants.
Enfin, les différents acteurs ont recommandé que des démarches soient entreprises auprès des responsables du RAVEC et façon générale de l’administration pour faciliter l’enrôlement des enfants et alléger les procédures de correction des erreurs sur les cartes NINA.

Facebook

Twitter

CAD à Travers le Mali

Antenne - Tombouctou Antenne de Mopti Antenne - Gao Antenne -  Kidal Antenne -Segou Antenne - Sikasso Antenne - Koulikoro Antenne - Kayes

Vidéos

Agenda

Date Description Lieu
04
mardi
février
De Bamako 2018 à Ségou 2020 : les communautés à la base exigent la transparence et la redevabilité dans la gouvernance des ressources publiques
  Ségou - Salle de Conférence du Gouvernorat
30
mercredi
octobre
Lancement du Projet de Contribution à la promotion des droits des ouvriers agricoles pour un travail décent
  Dougabougou dans la région de Ségou
23
vendredi
novembre
Semaine d’Education Populaire
  Faladiè